L’historique

Le TaeKwonDo est un art martial coréen dont les origines remontent à plusieurs siècles.

Le TaeKwonDo moderne s’est développé après la deuxième guerre mondiale, principalement grâce à l’apport du Grand Maître Yun, qui unifia plusieurs styles en plus d’être influencé par divers arts martiaux japonais, dont le karaté.

La première fédération vit le jour en 1961, avec la création de la « International TaeKwonDo Federation » (I.T.F.), qui a permis à ce sport de prendre un rayonnement international.

Le Québec a été initié au TaeKwonDo par le Grand Maître Chong Lee, qui s’est installé à Montréal en 1964.

En 1973, une nouvelle association internationale est créée, la « Fédération Mondiale de TaeKwonDo — World TaeKwonDo Federation » (W.T.F.), qui reçu sa reconnaissance officielle de la « Fédération International des Sports » en 1975. Reconnue par le « Comité Olympique International » en 1980, le TaeKwonDo fut présenté à titre de sport de démonstration aux Olympiques de 1988 et 1992, pour devenir un sport olympique à compter des Jeux de Sydney de 2000.